– Augmentation de 40% des places en crèche pour mieux concilier la vie professionnelle et familiale et incitation à la création de crèches associatives.

– Assouplissement des conditions de validation des trimestres pour les pères ou mères au foyer.