207 700 dossiers déposés en moyenne par an.

– Les produits et les services bancaires doivent être mieux adaptés pour les populations fragiles.
– Mise en place d’un mécanisme de détection et de traitement précoce des difficultés financières.