Les  trente – quatre membres  fondateurs issus de la société civile réunis à Toulouse  le 31 Mai 2014, décident la création de l’Union des Forces Citoyennes et Républicaines, occupant la place du centre sur l’échiquier politique et se positionne au-delà du clivage droite/gauche.

Jean-Félix HONORINE, le Président du collectif Forces Citoyennes et porteur du projet, ouvre le débat après la septième réunion constituante.

L’UFCR porte l’héritage d’une France Multiculturelle de pensée : l’humanité, la diversité, la justice, la solidarité et la responsabilité, la nécessité des contre-pouvoirs et donc de corps intermédiaires, la défense des libertés individuelles et collectives.

L’affirmation de ses valeurs de justice, de solidarité, de diversité et de responsabilité  par  la construction d’une  nouvelle  Europe et le rejet de tout extrémisme, de racisme, de discrimination, sont à la base de son engagement et du projet alternatif issu de la société civile  que tous les membres construisent ensemble et qu’ils entendent proposer à l’ensemble des citoyens Français.

L’UFCR est  mouvement  d’expression de  libertés, de toutes les libertés : politiques, économiques et sociales, médiatiques, individuelles et collectives. C’est pour ce parti la garantie d’une société plus responsable et plus solidaire, par  le respect de la dignité humaine.

L’UFCR est le mouvement  de l’équité et de la justice, au service des plus fragiles. A l’assistanat social, nous préférons des solidarités actives fondées sur les corps intermédiaires : la famille, l’école, les entreprises, les syndicats, les fondations, le mutualisme.

Nous voulons conclure un nouveau pacte entre les générations pour rompre avec une société qui étouffe la jeunesse et qui abandonne les séniors.

Cela passe notamment par la lutte contre les déficits publics et la réduction de la dette publique qui mettent à mal la solidarité intergénérationnelle en privilégiant une génération au détriment de la suivante.

La justice sociale passe aussi par la justice fiscale. Nous nous battons pour la suppression du bouclier fiscal et le plafonnement des niches fiscales, afin que les plus aisés participent pleinement à l’effort fiscal.

L’UFCR est le mouvement d’une nouvelle Europe.  Des états Unis Démocrate Européen dont chaque état membre garde sa souveraineté.

Une nouvelle  Europe serait notre force, nous la voulons plus proche de la société civile, plus conquérante, avec plus de pouvoir pour les états membres  et plus solidaire.

Nous agissons pour que l’Europe protège les états pauvres, et pas seulement les plus riches.

Nous voulons qu’elle propose son modèle de société, avec des frontières périphériques, dans l’aéroport, le train, dans le respect et la dignité de l’homme.

Nous proposons de prendre une Europe d’avance en permettant aux Etats qui le veulent d’avancer ensemble sur des sujets concrets comme, l’aide aux pays pauvres sans les exploiter.

Nos valeurs et nos idées, nous les portons au service d’une France métropolitaine, la corse, les DOM/ TOM pour réconcilier une France divisée.

Au contraire, face à des problèmes très lourds (l’immigration, les retraites, la dette, la sécurité, l’éducation,…) et dans le contexte d’une France en perte de vitesse, nous devons responsabiliser chaque citoyen au lieu de les élever les uns contre les autres.
Nous défendons l’idée d’une société de la reconnaissance pour mieux prendre en compte les talents et les mérites de chacun.

Une société qui ne connaît pas les sous-citoyens, les sous-salariés, les sous-diplômés.

Une société qui ne se résigne pas à laisser au bord du chemin les handicapés, les invalides, les personnes en situation d’exclusion et  les séniors de la République.
C’est pourquoi l’UFCR  rassemble tous  les citoyens qui se reconnaitront en un seul bien commun du Pays.

Nous nous sommes  réunis sur des valeurs de la société Française multiculturelle d’aujourd’hui, autour d’un projet commun, afin d’apporter les réponses aux défis de notre temps pour le développement de notre pays et le plein épanouissement des femmes et des hommes de cette terre.

Le mouvement accepte tous les citoyens (nes) Français(es), Citoyens (nes)  de l’union européenne, indépendamment de leurs origines sociales ou religieuses.

Les valeurs fondamentales et indissociables de notre République dont celle prioritaire de la famille qui nous réunissent sont notamment :

  • La défense des racines et des valeurs fondamentales de notre société.
  • La diffusion et le respect de la voix des citoyens (nes)
  • Etre une force de propositions, de dialogue et d’actions.

L’’ensemble des personnes physiques  présentes  proviennent de divers horizons, de droite, de gauche, du centre, des verts ou parfois cherchant la différence entre ces divers partis.