Le sport est une pratique sociale, individuelle ou collective qui comme la culture contribue à notre équilibre et à notre épanouissement. Le sport est aussi un formidable vecteur de sociabilisation. Il occupe dans les quartiers populaires une place importante dans le développement de la jeunesse. Nous pensons aussi que c’est un formidable outil pédagogique de transmission des valeurs telles que la solidarité, le goût de l’effort et le sens du dépassement de soi. Ces valeurs, sans tomber dans un olympisme emphatique, sont structurantes pour l’individu et pour le groupe. Volontairement nous omettons de citer le goût de la compétition.

Positions :

  1. Nous proposons une réflexion nationale qui aurait pour but la rédaction d’une charte éthique de la pratique du sport. Celle ci serait affichée dans tous les clubs et associations sportives, elle pourrait aussi être débattue en classe par les élèves et les enseignants.
  2. Nous proposons l’ouverture des piscines municipales et autres complexes sportifs au public, dans les quartiers populaires.
  1. Nous proposons le renouvellement des équipements sportifs qui aillent dans le sens de l’amélioration des conditions d’accès du public.
  1. Nous proposons à ce que des formations spécifiques soient dispensées aux encadrant de l’accueil du service public en lien avec les acteurs associatifs.
  2. En matière de prévention Nous proposons la mise en place de Programmes de lutte contre les récidives, une alternative à L’emprisonnement des mineurs et jeunes adultes primaires. Cela peut se traduire par la mise en place d’un dispositif d’insertion et d’un accompagnement à l’emploi et d’aide aux jeunes et aux familles. Un lien doit être établi avec les familles (parents) des ces jeunes de les quartiers concernés pour éviter la récidive. 
  1. Nous proposons la création de postes d’éducateurs spécifiques. Des réponses et un suivi pour les sortants de prison doit être assuré.
  2.  L’égalité salariale femme-homme doit devenir une réalité, sa diversité.