Un enfant sur cinq est touché par la pauvreté. D’ici 2022, un enfant sur 4 de moins de 3 ans doit être  accueilli en Etablissement collectif. 20 % des places réservées aux enfants vivant en dessous du seuil de pauvreté, soit la création de 240,000 places.

Les parents en situation de vulnérabilité doivent être accompagnés. Une réforme du quotient familial doit être envisagée, en créant un crédit d’impôt universel de 715 € par an et par enfant. Ce qui permettrait à 500,000 enfants de repasser au-dessus du seuil de pauvreté.