emploi

1-Principes

Bientôt des décennies que la politique d’emploi proposée par nos dirigeants s’oriente vers les grandes sociétés et les grandes distributions.

Ces géants viennent s’installer avec l’aide de l’état, récupérer les brevets dans l’objectif d’augmenter leurs bénéfices.

Dans un second temps, la fermeture d’entreprises et la destruction d’emplois sont engendrées par la délocalisation dans les pays pauvres.

Il convient de savoir que plus de trois millions d’emplois proviennent des TPE, PME, PMI.

L’artisanat joue un rôle primordial dans l’économie locale, dans la reconnaissance sociale par la créativité, l’amour du travail, le lien social dans les zones rurales, les quartiers populaires et par l’amélioration des conditions vie des personnes en difficulté.

2-Constat

Beaucoup d’artisans et commerçants subissent une complexité administrative, sociale et fiscale.

Cette complexité a un coût très élevé et non productif, et se manifeste par des déclarations dans des différents organismes, des déclarations de paiement etc.

Des mesures d’accompagnement a été mises en place pour la création et la reprise d’entreprise. Malgré toutes ces dispositions, le nombre de créations d’entreprises a baissé de plus de 11 pourcents, les taux d’échec d’entreprise ne dépassant pas les 5 ans restent par ailleurs très élevés, ce qui signifie que la viabilité à long terme des entreprises nouvellement créées continue d’être très insatisfaisante.

3-Propositions 

  • Exonérer de charges Sociales pendant cinq ans le recrutement en CDI d’un chômeur de longue durée.
  • Supprimer la directive sur les travailleurs détachés.
  • Réduire la complexité administrative en supprimant les normes absurdes.
  • Préserver les commerces de proximité qui font vivre nos quartiers et nos territoires.
  • Refaire de la France la première puissance agricole.
  • Créer un écosystème favorable à nos PME
  • Remettre à plat le régime social des indépendants (RSI), qui par son coût et ses dysfonctionnements met en péril l’activité et la survie de milliers de petites entreprises.
  • Contrôler véritablement le respect des normes des produits importés qui arrivent sur notre sol pour rétablir la loyauté de l’échange.
  • Mettre en place une Loi de Promotion des Petites Entreprises qui simplifiera toutes les démarches administratives.