– Amélioration de la protection des conjointes de commerçants, artisans et agriculteurs et validation plus souple des trimestres de cotisation vieillesse pour les femmes d’artisans, de commerçants et d’agriculteurs qui ont œuvré à l’activité du conjoint.

– Création d’un revenu seuil d’existence (RSE) pour les femmes comme les hommes qui ont travaillé toute leur vie..