– Simplifier l’accès au Revenu de Solidarité Active (RSA) ;

– Amélioration de la coordination entre les organismes afin de mieux identifier les bénéficiaires potentiels de droits.

– Eviter un nouveau décrochage du RSA, en retenant une règle d’indexation plus favorable que l’indexation sur les prix.